Comment se déroulent les travaux d’isolation extérieure

Si vous avez choisi l’isolation par l’extérieur pour améliorer le confort de votre logement, sachez qu’il existe quelques étapes à suivre avant le devis d’isolation extérieure et pendant les travaux. Nous sommes là pour vous aider et vous expliquons en détail le déroulement des travaux lorsque nous nous rencontrons pour le devis et l’étude de votre projet. Mais il peut être utile de connaitre à l’avance les grandes lignes de l’étape travaux.

Les démarches à suivre

Lorsqu’il s’agit d’isoler votre maison par l’extérieur, les travaux imposent toujours une déclaration préalable auprès de votre mairie. C’est avant tout car ce type d’isolation modifie l’aspect extérieur de votre logement. Un ravalement simple sans changement de la teinte ou de l’aspect n’impose pas de DP, mais pour une isolation extérieure c’est obligatoire dans tous les cas. Mais des travaux d’ITE ne font pas parti des modifications qui nécessitent un permis de construire, le dossier à établir est donc assez simple et nous nous en occupons pour vous.
Outre cette démarche, il est aussi recommandé de faire un bilan thermique de votre logement. Pour cela, vous devez faire appel à un professionnel. Et nous pouvons nous en charger, nous étudions votre maison via une caméra thermique et un logiciel de DPE avant chaque devis. Ce bilan permet de déceler tous les ponts thermiques et de calculer les déperditions de chaleur de votre logement. À travers ce constat, nous serons capables de définir les travaux d’isolation nécessaires par rapport aux caractéristiques de votre maison.

La pose d’une enveloppe isolante

L’étape suivante consiste à poser une enveloppe isolante autour du bâti. Ce n’est pas un choix, c’est obligatoire pour toute isolation thermique par l’extérieur. Cette enveloppe permet de supprimer les ponts thermiques qui se situent au niveau des jonctions :
• entre les planchers et les murs
• entre la toiture et les murs
• entre les murs et les menuiseries des fenêtres
• entre les balcons et les murs
Ces zones sont responsables de la déperdition thermique de votre logement. Grâce à la continuité de cette enveloppe isolante, elle permet de traiter favorablement les ponts thermiques et donc de limiter les effets de la condensation. Il faut noter que les techniques d’isolation doivent respecter la continuité de cette enveloppe pour prévenir toute formation de nouveaux ponts thermiques.

Le choix de la technique à utiliser

Trois solutions s’offrent à vous pour isoler vos murs par l’extérieur. Le choix de ces techniques doit dépendre de la recommandation du bilan thermique si vous voulez obtenir un meilleur confort, et de l’esthétique voulue. Sachant que certaines mairies peuvent refuser des finitions comme le bardage. A vérifier auprès de votre mairie avant d’entamer les démarches.
Le choix se fait généralement entre ces trois solutions d’isolation extérieure :
• L’isolation par panneaux isolants sous enduit :
Dans cette technique de pose, il s’agit d’appliquer les panneaux isolants sur les murs, soit par collage, soit par vissage, soit par les deux. Puis, il faut les recouvrir d’un treillis collé et d’un enduit de finition. Vous avez le choix entre l’enduit hydraulique ou l’enduit mince (à condition qu’il soit en plusieurs couches). C’est ce que l’on appelle « l’isolation sous enduit ».

• L’isolation par bardage :
Appelée aussi l’isolation sous ossature, l’isolation par bardage consiste à incorporer des panneaux isolants sur les murs. Il s’agit de séparer l’isolant et le parement. C’est une première couche qui sera couverte par un pare-pluie ou un panneau respirant. Ensuite, il faut poser le bardage extérieur avec des tasseaux horizontaux pour créer une lame d’air entre le bardage et l’isolant. Cette technique de pose modifie l’aspect extérieur de votre logement.

• L’isolation par vêture :
Dans cette option, les parements sont directement installés contre les murs. Ces parements s’accompagnent déjà d’un isolant.
Quel que soit votre choix, les travaux d’isolation par l’extérieur demandent beaucoup de précautions. Lorsqu’il s’agit d’une pose par bardage par exemple, il faut respecter les lames d’air pour assurer une bonne étanchéité. C’est pourquoi l’intervention d’un professionnel est recommandée dans la réalisation de votre projet d’ITE.