Comment calculer ses subventions pour travaux d'isolation ?

Depuis 2016 l’État a imposé l’éco conditionnalité pour les travaux de rénovation énergétique.
Une entreprise RGE est donc maintenant nécessaire pour recevoir toutes les subventions possibles. Avec des critères techniques précis pour chaque type de travaux à réaliser.

A vérifier avant d’aller plus loin : ne contactez que des entreprises RGE pour vos devis d’isolation.

Le crédit d'impôt isolation : le CITE

Le crédit d’impôt transition énergétique a été reconduit en 2017 avec les mêmes conditions qu’en 2016.

Le montant du crédit d’impôt peut atteindre jusqu’à 30% du montant des travaux, avec un plafond de dépenses qui est de :

  • 8000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 16000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune
  • 400€ ajouté au plafond des dépenses pour chaque personne à charge

Ce montant correspond au plafond et non au montant du crédit d’impôt. Soit au maximum un crédit d’impôt de 30% du plafond.

Situation requise : propriétaire
La maison : habitation principale achevée depuis plus de deux ans
Cumulable avec : éco prêt, prime énergie, et anah, soit toutes les aides financières.

L'éco ptz travaux

Trois dispositifs de prêt permettent d’obtenir l’éco ptz travaux d’isolation :

  • mettre en œuvre un bouquet de travaux (deux ou trois travaux),
  • atteindre un niveau de « performance énergétique globale » minimal,
  • réaliser des travaux qui ont été subventionnés par le programme Habiter Mieux de l’Anah.

Le montant peut aller de 10000 € pour une action simple jusqu’à 30000 € pour trois travaux réalisés.

Situation requise : propriétaire
La maison : habitation principale construite avant le 1er janvier 1990
Cumulable avec : crédit d’impôt, prime énergie, et anah, soit toutes les aides financières.

La prime énergie

La prime energie est aussi appelée CEE : Certificats d’Économie d’Énergie.

C’est une aide généralement distribuée par :

  • la grande distribution : Leclerc, Auchan, Carrefour, etc…
  • les fournisseurs d’énergie ou de carburant : total, edf, engie, etc…

Il s’agit d’une prime. Elle dépend du type de travaux à réaliser et de leur quantité. Les montants et les conditions de paiement peuvent légèrement varier selon le distributeur choisi.

Situation requise : propriétaire
La maison : habitation principale
Cumulable avec : crédit d’impôt, éco prêt, mais pas avec l’anah.

L’anah et les travaux d’isolation

Le budget de l’anah a encore été augmenté en 2017 avec un total 823,1 millions d’euros pour les subventions aux particuliers faisant des travaux de réhabilitation ou de rénovation énergétique. Le but pour 2017 est de participer à 100 000 projets de rénovations énergétiques en accompagnant les particuliers et en subventionnant une partie des travaux.

Les montants que l’anah peut financer sont les plus élevés de toutes les aides financières possibles. Les projets doivent être cohérents car ils sont validés par un technicien et ils doivent atteindre une économie d’énergie après travaux de plus de 25 %.

Ces garanties sont nécessaire pour l’anah car les sommes atteintes pour un même projet peuvent dépasser les 10 000 €. C’est aussi pour cela que des conditions de revenus sont imposées.

Situation requise : propriétaire
La maison : habitation principale
Cumulable avec : crédit d’impôt, éco prêt, mais pas la prime énergie.

Toutes les aides financières en détails :