Rénover sa maison : isoler sur des murs abîmés

En rénovation, il n’est pas rare de voir des murs en mauvais état. L’apparence du mur n’est plus régulière ou celui-ci est totalement endommagé à cause de sa vétusté. Parfois, il est difficile de différencier s’il s’agit simplement de l’enduit ou du mur tout entier. Pourtant, rénover ses façades nécessite une surface bien plane surtout lorsqu'il s’agit d’une isolation par l’extérieur.

Une isolation par bardage ou par enduit sur isolant peut être efficace à condition de bien choisir les matériaux à utiliser.

L'état des murs intérieurs avant isolation extérieure

Avant de commencer une isolation d’un logement, il faut d’abord réaliser un diagnostic complet. Cela fait partie des conditions de réussite de votre projet. Par exemple, l’on oublie parfois de vérifier l’état des murs intérieurs surtout lorsqu’il s’agit d’une isolation par l’extérieur.

Pourtant, certains signes doivent vous alerter :

  • Les tâches d’humidité et/ou de moisissure
  • Les condensations
  • Le décollement des revêtements des murs
  • Les fissures
  • Les trous (chevilles, gros trous…)

Cette liste n’est pas exhaustive. Seul un professionnel est en mesure de déceler toutes les fuites d’eau, d’air ou encore de chaleur sur vos murs. À partir de ce diagnostic que nous réalisons avant chaque devis, vous serez en mesure d’allouer un budget, de choisir le type d’isolation idéale et d'opter pour les bons matériaux à utiliser lors des travaux.
D’ailleurs, ce diagnostic mentionne des recommandations sur les travaux à réaliser et sur les matériaux à mettre en oeuvre.

L'humidité des murs

L’humidité des murs peut facilement détériorer l’isolation que ce soit par l’extérieur ou par l’intérieur. Un diagnostic doit primer toute réparation.
Il faut noter que l’humidité fait apparaître des moisissures ou des salpêtres ou encore des acariens. Pire encore, elle peut dégrader vos murs. L’humidité peut provenir de l’extérieur par infiltration (fissures, crevasses, huisseries, toiture…), par rejaillissement ou encore par remontées capillaires.
Mais elle peut aussi provenir de l’intérieur par condensation (soit à cause d’une ventilation trop faible, soit à cause de points froids qui créent des points de rosée), sans oublier les fuites à travers les murs ou à travers le sol.

Le diagnostic est la seule option pour déceler les sources d'humidité de vos murs, et les traitements varient selon ces sources de dégâts.
Une bonne ventilation associée à une bonne isolation résoudra les problèmes de condensation tandis que les remontées capillaires peuvent être résolues avec des produits chimiques, et des traitements spécifiques. Il est donc conseillé de confier le diagnostic à un professionnel RGE comme nous pour traiter les problèmes d’humidité sur vos murs, mais surtout pour bien réussir votre projet d’isolation.
Sinon, ce sera une perte de temps et d’argent.

Murs froids

La température ressentie dans une maison dépend de la température de vos murs et de celle de l'intérieur des pièces. Ces deux parties sont très liées, et lorsqu'il fait froid et que vous augmentez le chauffage, l'écart de température entre les murs et les pièces augmente. C'est alors là qu'une sensation désagréable apparaît et que l'inconfort thermique est le plus important.

Augmenter le chauffage quand la paroi murale est froide, cela est donc une solution provisoire. À long terme, cela revient à une facture d’énergie élevée, et la seule solution efficace et durable sera toujours d'améliorer l’isolation de votre maison.

Pour constater les les fuites de calories sur vos murs nous n'oublions pas de réaliser à chaque fois un diagnostic de performance énergétique. Grâce à ce DPE, vous augmentez vos chances d’obtenir un confort thermique optimal. Par exemple, si vous avez une maison bien isolée avec des murs à 17°C, vous n’avez plus besoin qu’une température de 19°C pour vous réchauffer.

Murs de façades abîmés

Les murs sont abîmés lorsqu’ils présentent des fissures, des décollements, du faïençage, ou des trous. Tout comme l’humidité, il faut traiter les dégâts liés à ces problèmes avant d’entamer l’isolation.

Pour les fissures, sachez qu’il existe deux sortes, dont les fissures superficielles (fissures qui pénètrent dans l’enduit et dans une partie des murs) et les fissures traversantes (fissures qui pénètrent dans tous les murs). En tout cas, ces fissures peuvent provenir d’une multitude de causes. C'est pour cela que nous vous envoyons un technicien pour chaque demande de devis, pour différencier les sources de ces fissures et trouver le traitement adapté.

Après le montage de l'échafaudage tous les murs sont sondés et vérifiés pour réparer tout ce qui doit l'être. L'isolation extérieure est posée sur vos murs, mais cela implique aussi de s'assurer qu'ils sont dans un bon état, et c'est ce que nous faisons.