L'isolation & l'Eco prêt (ptz travaux)

L’Eco prêt à taux zéro ou le PTZ travaux vise à financer des travaux d’amélioration des logements à usage de résidence principale, notamment ceux achevés avant le 1er janvier 1990.

Ce ne sont pas tous les travaux qui sont concernés, mais ceux dans le but d’optimiser la performance énergétique.

Zoom sur l’Eco prêt, une des subventions pour travaux de l’État.

L’Eco prêt à taux zéro pour travaux d'isolation, c’est quoi ?

Le PTZ travaux est une aide financière venant de la part de l’État pour réduire la consommation énergétique liée au chauffage. Il est prolongé jusqu’à la fin d’année 2018 et concerne les logements anciens. L’Eco prêt est accordé sans condition de ressources dans un délai de six mois au maximum après le transfert des documents justificatifs des travaux réalisés. Le logement en question doit être une résidence principale.

Pour en bénéficier, il faut que l’emprunteur engage un artisan ou une entreprise professionnelle labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour rappel, ce label est certifié par un organisme spécifique, accepté par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC).

En ce qui concerne le montant du PTZ travaux, il peut atteindre les 30 000 euros par logement pour la réalisation d’un bouquet de trois travaux différents, et 20 000 euros pour deux travaux. Les plafonds du prêt sont bien détaillés dans le décret du 30 mars 2009.

Il faut noter que depuis le mois de juillet 2016, vous avez la possibilité de demander un autre PTZ travaux après 3 ans à compter du premier prêt.

Il s’adresse à qui et à quoi ?

Les bénéficiaires de l’Eco prêt à taux zéro sont :

  • Le propriétaire-occupant ou le(s) bailleur(s) de votre logement
  • Les syndicats de copropriété
  • Les personnes qui vivent dans un logement collectif
  • Les sociétés civiles non soumises à l’impôt. Dans ce cas, le logement faisant l’objet des travaux doit être mis à la disposition d’un des associés (gratuit ou en location). Cet associé doit être une personne physique. Mais le logement doit être à titre de résidence principale de cette personne.

Il faut noter que le logement doit rester à titre d’une résidence principale pendant la période de remboursement. Si vous le vendez ou le changez en bâtiment commercial ou encore en résidence secondaire, vous devez payer le reste du montant dû.

Les travaux concernés dans le PTZ travaux peuvent être :

  • des travaux d’isolation de la toiture
  • des travaux d’isolation des murs par l’extérieur
  • une installation (ou remplacement) d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire
  • une installation d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables
  • une installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables

L’Eco prêt concerne aussi les travaux d’amélioration du système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie ainsi que les travaux d’amélioration de la performance énergétique globale du logement (logement construit après 1948).

Comment bénéficier de ce PTZ travaux et comment le rembourser ?

Pour bénéficier de ce PTZ travaux, vous devez obligatoirement engager une entreprise labellisée RGE sauf s’il s’agit des travaux d’amélioration du système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.

Ensuite, vous devez vous rendre chez une banque avec un devis de travaux. Vous devez préciser dans le formulaire le type de travaux (bouquet de travaux, atteinte d’une performance énergétique globale minimale ou réhabilitation d’un dispositif d’assainissement non collectif), la date de construction, le justificatif du logement en tant que résidence principale,

Le plafond du montant à cumuler peut atteindre 30 000 euros. Pour le versement, il peut se faire en une seule fois ou en plusieurs fois selon votre cas. Tandis que le remboursement doit se faire dans un délai de 15 ans au maximum.