"Mes murs sont froids"

Parfois, l’isolation des murs par l’extérieur devient obligatoire lorsque les autres méthodes présentent plus de contraintes ou lorsque l’isolation par l’intérieur ne peut pas offrir le résultat attendu. Par exemple, lorsque les murs sont froids, ceux-ci peuvent créer des problèmes d’humidité à long terme. Ainsi, avec l’ITE, vous protégerez votre maison contre la condensation et les conditions météorologiques.

Rénover les façades abîmées de sa maison par une isolation thermique par l’extérieur nécessite un diagnostic complet.

Les murs sont froids : prévoir une isolation extérieure

Les causes d’un mur froid sont nombreuses et il est parfois difficile d’identifier ses sources.
C’est sûrement l’infiltration d’eau qui peut provenir de votre toiture. Dans ce cas, il faut vérifier si les murs extérieurs laissent des traces d’humidité quand il pleut.
Il est aussi possible que les murs soient froids, car ils ne sont pas tout simplement isolés (cas des maisons anciennes années 70 et avant).

Le manque ou l’insuffisance d’une ventilation peut favoriser cette paroi froide. Cette dernière peut aussi être due à une remontée capillaire. Le sol et les murs sont humides. D’où la nécessité de bien connaitre les sources d’une paroi froide pour les supprimer.

Halte aux idées reçues sur la rénovation d’une maison ancienne. Il est tout à fait possible de conserver le charme de votre habitat en l’isolant. Il faut tout simplement choisir la méthode à utiliser. Lorsque les murs sont froids, il n’y a rien de plus performant que d’isoler par l’extérieur. Et pour cause, selon la complexité des façades, il peut réduire, voire supprimer tous les ponts thermiques.
L’ITE est bien connue par la continuité de l’isolation pour que vos murs soient plus chauds au toucher.

Un projet très rentable quand il n'y a pas d'isolation intérieure

Le traitement d’un mur froid dépend donc d’un diagnostic complet. L’ITE est une solution recommandée si vous n’avez jamais isolé votre habitat auparavant.
Plus précisément, si les murs intérieurs ne sont pas encore isolés.
Ainsi, les courants d’air seront réduits au maximum. Vous conservez la fraîcheur intérieure en été et la chaleur en hiver. L’isolation par l’extérieur reste la meilleure alternative pour des parois froides.

Techniquement, lorsque les enduits des murs extérieurs et la toiture présentent des défauts, l’ITE est la méthode la plus conseillée.

Outre l’isolation, l’ITE permet aussi de couvrir votre maison (ravalement). Un autre avantage qu’il ne faut pas négliger, c’est que vous n’avez pas à vous déménager pendant les travaux.

L’isolation par l’extérieur ne modifie pas les surfaces habitables. Il faut noter que cette méthode nécessite une déclaration de travaux (si vous voulez modifier l’aspect extérieur). Sinon, il est aussi possible de réaliser un doublage des murs extérieurs par l’intérieur pour éviter l’effet du mur froid.

Des effets très rapides

Bien que l’isolation des murs froids par l’extérieur soit plus chère que par l’intérieur, les résultats obtenus ne sont pas les mêmes.

Si vous optez pour l’isolation par l’intérieur pour isoler un mur froid, nombreux sont encore les risques d’inconfort (surtout si les sources du mur froid viennent d’une remontée capillaire).

Ainsi, grâce à l’ITE, vous pouvez tout de suite constater un confort thermique optimal à l’intérieur de votre maison. Les murs vont facilement conserver la chaleur d’intérieur et les matériaux isolants protégeront vos murs contre les variations climatiques par l’extérieur.

En savoir plus sur l’état des murs et les raisons d’isoler sa maison par l’extérieur :