Notre entreprise d’isolation des combles et le choix de l'isolant

Très ancien, ce système à dérouler associé à la laine de verre est le plus répandu en France. C’est à expliquer par la présence de grands fabricants dans notre pays, mais aussi par la très grande facilité de pose.

La laine à dérouler se pose dans toutes les situations : combles aménageables, perdus, sur grands ou petits espaces. Elle s’adapte facilement par une pose simple et une découpe manuelle.

Ses performances techniques sont élevées et sa tenue dans le temps, comme par exemple la laine de verre, approche les 50 ans.
A dérouler sur plancher ou rampants, la pose se fait généralement en deux couches pour limiter les ponts thermiques le passage d’air entre les panneaux ou rouleaux. Un pare vapeur un nécessaire à placer côté chauffé, donc pour une isolation sur plancher, ce sera avant la laine. Il sert à empêcher l’humidité des pièces du bas de remonter.
Elle aurait pour conséquence de créer de la condensation dans l’isolant et de dégrader son pouvoir thermique. Et une laine de verre humide a tendance à se tasser dans le temps.

Notre entreprise d’isolation des combles intervient souvent dans ce type de cas où la laine est récente mais dégradée à cause de la pose qui n’est pas faite aux normes.

La laine de verre pour les combles

C’est grâce à Isover et son produit phare, la laine à dérouler IBR revêtue kraft que la laine de verre est aussi répandue en France.

Le groupe Saint Gobain a su faire évoluer ses produits pour les rendre de plus en plus efficaces pour des épaisseurs qui sont maintenant très raisonnables.
Et la quantité de produits proposés amène une solution à chaque situation. Beaucoup d’entreprises d’isolation des combles travaillent avec ce fournisseur.

Durée de vie des laines minérales

Très connues pour leur efficacité à réduire les consommations énergétiques, la laine de roche ou de verre sont aussi très durables dans le temps. A condition d’être posées par une entreprise d’isolation des combles Qualibat et RGE qui maitrise les réglementations techniques.

En savoir plus :