Comment améliorer le confort dans sa maison en isolant les murs par l'extérieur

Comprendre les principes de base de l'ITE

L’ITE ne peut pas être comprise sans quelques bases de thermique. Des notions simples et importantes démontrent les nombreux avantages de l’isolation des murs par l’extérieur. Car ce n’est pas qu’une question d’épaisseur ou de résistance thermique.
L’emplacement de l’isolant, son inertie, son déphasage, et sa perméabilité à la vapeur d’eau sont aussi importants et peuvent amener des améliorations importantes en adaptant l’isolant et l’isolation en fonction de la maison à rénover.

L’isolation thermique, que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur doit aussi être réalisée en même temps que des travaux sur la ventilation, au risque d’augmenter les problèmes d’humidité au lieu de les régler. A noter que l’isolation extérieure est étanche à l’air et diminue le passage d’air et le transmission de vapeur d’eau par les murs. L’humidité doit être idéalement régulée via une vmc hygroréglable ou dans le meilleur des cas une vmc double flux pour des baisse de consommation énergétique.

Se faire accompagner par une entreprise d’isolation extérieure au courant de tous ces aspects parallèles aux travaux n’apportera que du positif à un projet d’isolation. Bien concevoir c’est aussi bien réaliser.

Différentes solutions selon les types de maisons

Le type de maison à isoler change considérablement le choix de l’isolant et les caractéristiques de l’ITE.
Le cas le plus restrictif est pour les maisons phenix qui ne peuvent être isolées par l’exterieur qu’avec du polystyrène expansé. Quand aux maisons en pierre, c’est l’inverse avec un risque de créer de la condensation avec la mise en place d’un autre isolant que ceux dits respirants : laine de roche, fibre de bois, ou béton cellulaire.

Et les choix esthétiques sont là aussi à définir dès le début du projet de rénovation énergétique. Pour un bardage bois ou pvc avec ossature verticale, l’isolant ne pourra être qu’un isolant souple de type laine de verre avec pare pluie. Ou bien une autre laine minérale comme la laine de roche.

Pour diminuer les nuisances sonores, l’isolation phonique de la maison peut être améliorée en même temps que la thermique via la mise en place de laine de roche ou de fibre de bois. A lier avec un ravalement qui rendra l’ensemble étanche à l’eau et à l’air.

Utiliser toutes les bonnes techniques d'isolation

Les normes de pose de l’isolation thermique par l’extérieur sont strictes sans être complexes. Un bon façadier se doit de toutes les connaitre et de les appliquer.

Travailler sur une façade à isoler sans prendre en compte les règles de l’art amènerait des soucis esthétiques et de durabilité assez vite après la réalisation des travaux. Les découpes en L, les mouchoirs, les croisements, les normes de chevillage, et bien d’autres règles sont la base du métier.

Pour aller plus loin, l’utilisation de machines adaptées permet d’effectuer des travaux propres : machines de découpe à fil chaud, ponceuses électriques, appareils de chevillage, outils dosteba, et bien d’autres…