L'isolation & le CEE – Plus souvent appelé Prime Energie

Voulez-vous faire réaliser des travaux d’économies d’énergie dans votre maison ? Les certificats d’économies d’énergie sont une des subventions pour travaux de l'État éligibles à l'isolation extérieure de votre maison. À condition que vous soyez propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ou encore bailleur et que votre logement soit construit depuis plus de deux ans, vous pouvez facilement le rénover avec cette aide de l’État.

Les Certificats d’économie d’énergie (CEE), c’est quoi ?

Les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) sont des dispositifs mis en place par l’État pour inciter les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul domestique…) à soutenir les travaux d’économies d’énergie vis-à-vis de leurs clients. Appelés « les obligés », ces fournisseurs doivent accompagner financièrement ou techniquement leurs clients (par exemple : prime pour l’acquisition d’un équipement, diagnostic gratuit, aides aux travaux…). Sinon, ils seront pénalisés par les pouvoirs en place.
Concrètement, il s’agit de faire réaliser des travaux de rénovation qui vont engendrer des certificats « CEE ». Par rapport aux investissements réalisés par leurs clients, les fournisseurs d’énergie vont recevoir des certificats d’économies d’énergie. Cette étape se fait sur présentation des factures. Lorsqu’un obligé atteint ses objectifs, il a la possibilité de revendre ses CEE auprès d’autres obligés dans un délai imparti.

Quels travaux sont concernés dans les CEE ?

Il existe des soixante-dizaines de travaux susceptibles d’être financés dans les CEE. La liste de ces travaux éligibles se trouve sur le site du ministère http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-secteur-du-batiment-residentiel,42724.html.

En général, il s’agit des travaux d’isolation des murs, de sol et de la toiture, puis des travaux de changement de fenêtres et enfin, des travaux d’installation ou de réparation des matériels d’énergie renouvelable. Le montant des CEE dépend donc de l’envergure des travaux d’économie d’énergie à réaliser.
Attention : nous ne serons pas les seuls à réaliser un devis d’isolation chez vous. Faites donc attention que les autres entreprises ne récupèrent pas cette prime par le biais des fournisseurs.

À quelles conditions ?

Pour bien profiter de ces dispositifs de l’État, il est vivement conseillé de respecter les règles suivantes :
• Engagez un artisan ou une entreprise labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
• Le partenariat entre le fournisseur d’énergie et vous doit être mis en place avant la signature des devis
• Les travaux éligibles aux CEE doivent respecter les mêmes conditions de performance énergétique que celles pour le crédit d’impôt. À titre de rappel :
 R 3.0 m². K/W : pour un plancher bas sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert
 R 3.7 m². K/W : pour les murs en façade ou en pignon
 R 4.5 m². K/W : pour les toitures-/errasses
 R 6 m². K/W : pour les rampants de toiture et plafond de combles aménagés
 R 7 m². K/W : pour les combles perdus
(Il faut noter qu’il s’agit de la résistance thermique des produits à poser et non celle de l’ensemble des travaux.)
• Vous devez être propriétaire occupant ou occupant gratuit ou bailleur
• Enfin, votre logement est construit depuis plus de 2 ans.